Marathon : Origine & informations

  • Friday, Jul 2, 2021

Le marathon est et reste encore aujourd’hui une distance mythique, pour bon nombre de coureurs et de coureuses.

Pour autant, si vous posez la question aux personnes possédant un dossard, peu de gens sauront vous expliquer pourquoi cette distance fait toujours autant rêver. Nous vous proposons de faire le point sur ces fameux quarante-deux kilomètres cent quatre-vingt-quinze.

Les origines du marathon

Pour répondre à la question des origines, il faut remonter à l’antiquité. La légende raconte qu’un messager grec a dû courir entre les villes de Marathon et Athènes pour annoncer la victoire de l’armée grecque sur les Perses.

Si vous n’êtes pas à la pointe de la géographie grecque, il faut savoir que Phidippidès a dû parcourir quarante kilomètres, afin de délivrer son message. Enfin et pour conclure sur le côté historique de la chose, sachez que le pauvre message est mort après avoir couru cette distance.

Plus proche de nous, lors des premiers jeux olympiques, le baron Pierre de Coubertin a voulu rendre hommage à ce messager, en créant une épreuve où il fallait courir 40 km. Pour votre culture personnelle, sachez que c’est un berger grec, prénommé Louis Spiridon, qui remportera l’épreuve en 2 h 58 min 50 s. 

Vous l’avez peut-être déjà remarqué, mais il manque un peu plus de 2 kilomètres et vous vous demandez sûrement pourquoi, aujourd’hui, il faut courir 42,195 km ? La réponse est simple. En 1908, les jeux ont eu lieu à Londres et la famille royale a exigé que la course parte du château de Windsor et arrive jusqu’au stade de White City. Pour être plus précis, il fallait se rendre jusqu'à leur loge. Vous vous en doutez, cette distance était de 42,195 km. Pour conclure, la distance est définitivement passée au fameux 42,195 en 1921 et c’est toujours le cas aujourd’hui. Restez informĂ© des meilleures chaussures pour faire un marathon.

Comment parier en ligne sur les marathons du monde ?

Vous devez savoir qu’en moyenne cette distance se fait en un peu moins de 4 h 30. Les plus rapides feront la même distance en un peu plus de 2 h. D’ailleurs, si vous en avez envie, il est tout à fait possible de parier sur le vainqueur ou sur le temps qu’il va mettre, comme vous le feriez pour un match de foot ou de basket. Pour cela, il suffit de vous rendre sur votre plateforme de paris en ligne habituelle et de miser quelques euros. Attention par contre, vous n’allez pas pouvoir parier sur le temps que vous ou votre ami allez mettre pour le finir. 

Quels sont les marathons les plus connus ?

Il existe des centaines, voire des milliers de marathons qui sont organisés chaque année, mais il est difficile pour un coureur lambda de faire plus de 2, voire 3 maximum par an. Nous allons vous conseiller les marathons que vous devrez faire au moins une fois dans votre vie, si vous êtes coureur. 

  • Le marathon d’Athènes : Nous en avons parlé au début de l’article. C’est historiquement le premier marathon, même si aujourd’hui, vous n’allez plus courir entre Marathon et Athènes. Par contre, l'arrivée se fait toujours dans le stade antique. Il se déroule le 8 novembre. 
  • Le marathon de New York : c’est l’un des marathons les plus populaires de la planète. Hélas, pour avoir un dossard, vous avez trois solutions : avoir couru un autre marathon reconnu en moins de 3 h, être tiré au sort ou passer à la caisse pour avoir un dossard. Il se déroule toujours le 1er novembre. 
  • Le marathon de Berlin : si vous voulez essayer de battre votre meilleur temps, c’est à Berlin que vous devez aller. La preuve en est, c’est sur ce parcours que le record du monde a été réalisé. Il se déroule en général le 27 septembre.
  • Le marathon de la grande muraille : cette fois, vous pouvez clairement oublier le chrono. Il se déroule en général sous 40 °C de moyenne et vous allez devoir franchir pas moins de 5164 marches. Par contre, le paysage est splendide, car en plus de la grande muraille, vous allez aussi courir sur des routes qui bordent les rizières. Le départ est donné le 16 mai de chaque année.
  • Le marathon du médoc : C’est sans doute le marathon le plus fun de tous, puisque beaucoup de coureurs le font déguisés. De plus, vous allez pouvoir (si le cœur vous en dit) vous arrêter pour vous ravitailler, en goûtant des huîtres ou du vin. Vous devrez bloquer la date du 12 septembre.